Rencontres Scientifiques 2021

Enfin nous y étions…

Après une trop longue période alternant confinement, télétravail, manifestations « avec jauges », évènements en-ligne, tout était prêt pour vous recevoir. Hélas, la pandémie est de nouveau venue jouer les trouble-fêtes et nous avons dû nous résoudre, en toute dernière minute, à ajourner nos retrouvailles.

Notre déception était forte. À la hauteur de notre attente et de notre promesse de partager avec vous, amis et donateurs l’avancement des travaux entrepris avec et grâce à votre soutien. Notre inquiétude n’était pas en reste : Qu’allait-il en être de la réunion scientifique ? Nous avions déjà vécu les réunions « à distance », les présentations sans échanges à bâtons rompus et nous espérions renouer avec ce qui fait la force, ce qui définit la Fondation : le partage, les discussions constructives et confrontations de points de vue…

Selon leurs pays d’origine, certains des chercheurs furent contraints, eux aussi, d’annuler leur venue. Heureusement, pas tous.

Jeudi 16 décembre, 27 scientifiques se sont retrouvés à Paris – masqués, testés mais surtout motivés –  pour faire le point sur leurs recherches avec les membres de la « Cotrel Family », pour reprendre l’appellation chère au Professeur François Gros. En dépit des contraintes sanitaires, dès la première prise de parole, tout s’enchaina parfaitement, avec fluidité, comme si la période de « séparation » n’avait pas existé.

C’est un retour en images de cette journée que nous vous proposons de retrouver dans la plaquette que vous découvrez en avant-première en cliquant sur ce lien, avec la synthèse des projets par discipline, par le docteur Nicolas Plais-Cotrel. Une version enrichie notamment de vidéos sera publiée très prochainement sur notre site.

Sur une note plus personnelle, je ne vous cacherai pas – et les plus fidèles à nos rendez-vous l’auront déjà deviné – que de devoir vous contacter un par un pour m’assurer que personne ne se déplacerait inutilement pour les Rencontres 21, m’avait laissée désappointée.

Et pourtant, dès les premières interactions entre scientifiques, la seule chose que j’ai ressentie, c’est la chance de voir réunies tant de personnes très différentes – tant par leur parcours, leur formation, leur culture – mais animées par une même volonté : mettre leurs connaissances et compétences au service d’un but : l’identification des causes de la scoliose idiopathique. Dans ces moments-là, tout le négatif s’efface. De la vague de frustrations ne subsiste qu’une écume chaleureuse, qu’un bouillonnement d’énergies.

Quel bonheur de constater que ces énergies conjuguées n’ont pas faibli depuis que le Docteur Cotrel a su insuffler sa passion, sa curiosité et sa ténacité aux membres de la « Family » !

Au nom des chercheurs, lancés dans une quête inédite,
Au nom des patients qui bénéficient déjà des progrès de la recherche,
Au nom de ceux qui demain, verront leur quotidien amélioré,
Qu’il en soit remercié.

Et merci à vous, amis et donateurs, pour vos soutiens qui permettent à cette mission de perdurer.

Nora Muller-Conte
Déléguée de la Fondation

Les commentaires sont fermés.